Top Menu

ACHAT DIRECT AUPRÈS DU FABRICANTCONCEPTION SUR-MESURE ET CONSEILS D’EXPERTSREMISE POUR L´ACHAT DE 5+
plastic waste1

L’ enzyme mutante qui peut consommer des déchets plastiques

By Ligia Traistaru

Posted in

En 2016, un groupe de scientifiques japonais ont fait par hasard une découverte révolutionnaire : un microbe (qui s’appelle Ideonella sakaiensis) qu’on a trouvé dans le sol d’une usine de recyclage de plastique recyclé a évolué afin qu’il puisse consommer des déchets.

La création de l’enzyme

Conformément à Science Alert, tout en examinant la manière dont ces micro-organismes décomposent le plastique, un groupe de savants américains du Laboratoire National d’Energie Renouvelable (National Renewable Energy Laboratory) et britaniques de l’Université Porthsmouth ont créé une enzyme mutante qui s’est avérée encore plus efficace dans la dégradation du plastique que la bactérie.

Une solution pour l’avenir de la planète

Le microbe découvert par les japonais était assez lent et ne pouvait pas détruire de grandes quantités de déchets en court temps. Etant donné la quantité énorme de pollution plastique existente sur la planète, avec des milliards de tonnes de déchets accumulés dans les décharges et déversés dans nos océans, on avait besoin d’une solution plus rapide et plus efficace pour décomposer le plastique.

Cette découverte récente suggère qu’il est possible d’améliorer encore ces enzymes, et de trouver la meilleure solution de recyclage pour la quantité toujours plus importante de plastiques jetés.

La découverte faite par les scientifiques américains et britaniques pourrait représenter une solution réelle à ce fléau de l’humanité.

Share this story

No comments yet.

Laisser un commentaire

Comment


btt

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer